Où faire un saut en parachute autour de La Baule ?

Vous voulez faire du parachutisme en tandem à La Baule, seul ou en groupe ? Faites-le avec un équipage de parachutistes professionnels. Le parachutisme en tandem, c’est de l’adrénaline pure !

Parachutisme à Montoir ou à La Baule

Le centre de parachutisme de La Baule-Escoublac ou celui de Montoir de Bretagne (à côté de Saint-Nazaire) entre Loire et Océan vous attendent pour réaliser votre premier saut en parachute dans la région des Pays de la Loire, à une heure de Nantes en Loire-Atlantique.

Un saut en parachute est un cadeau unique pour tous les événements : anniversaires, compétitions, CE, enterrement de vie de garçon ou de jeune fille, retraite ! Surprenez vos proches en survolant La Baule, Pornichet, Saint-Brevin ou le vaste parc de la Brière et vivez des émotions, des sensations et de l’adrénaline à profusion !

L’une des sensations les plus fantastiques que l’on puisse avoir est le saut en parachute. C’est aussi l’une des plus effrayantes, bien que le saut en tandem se fasse avec l’assistance d’un parachutiste entraîné. Si vous avez le courage de sauter, vous serez récompensé par une montée d’adrénaline et un sentiment de liberté.

Le saviez-vous ? Le parachutisme consiste à tomber d’une hauteur variable et à atterrir au sol à l’aide d’un parachute. Un saut de base se produit lorsqu’une personne saute depuis un endroit fixe.

Saut en tandem

Le saut en tandem est la technique la plus effective pour apprendre à sauter en parachute. Le moniteur vous guidera tout au long du saut, en commençant par l’ouverture du parachute et en terminant par un atterrissage en toute sécurité. Il est essentiel de savoir qu’avant de pouvoir effectuer un saut en tandem, le moniteur doit être expérimenté. Le saut en tandem est parfait pour les novices, car il vous permet d’apprendre le sport depuis la base.

Le saut en tandem vous procure l’ivresse du saut en chute libre sans nécessiter une longue formation. La plupart des personnes choisissent ce type de saut pour leur premier voyage dans le monde du parachutisme. Le saut en parachute ne nécessite pas beaucoup de formation ; il suffit d’un briefing de 20 minutes pendant que le moniteur ouvre et prépare le parachute. Soyez attentif tout au long des explications de l’instructeur : un saut ne nécessite que très peu de préparation. Avant le départ, un bref exercice d’entraînement (généralement entre 10 et 20 minutes) aura lieu au sol.

Le saut découverte

Le saut découverte, contrairement au saut en tandem, est un saut en parachute en solo avec votre propre parachute. Deux moniteurs de parachutisme vous surveillent et gardent un œil sur vous : vous volez et ouvrez votre parachute tout seul !

Un saut en parachute est un événement unique dans une vie qui n’a pas de prix ! Parachutisme en tandem dans les environs de La Baule ! L’adrénaline est au rendez-vous. Réservez dès maintenant. Pour environ 250 $, vous pourrez goûter à la liberté du ciel et apprécier le panorama à quelques kilomètres du sol.

Horaires d’ouverture des terrains de saut à Montoir de Bretagne

Les samedis, dimanches et jours fériés de mai à octobre. Les vendredis, samedis, dimanches et lundis en juin, juillet et août.

Horaires d’ouverture des terrains de saut de La Baule

De mai à fin octobre, tous les week-ends (y compris les jeudis et lundis) et jours fériés – Le trajet en avion permet de faire un vol touristique au-dessus de la baie de La Baule et des marais salants.

Aérodrome de La Baule

L’aérodrome de La Baule propose des vols d’initiation, des formations au pilotage, des vols d’initiation et de perfectionnement.

Société qui assure les vols d’initiation et le transport de passagers en hélicoptère et ULM. Possibilité de sauter en parachute en tandem.

L’aérodrome de La Baule desservant des avions de tourisme, commerciaux et de loisirs.

Pourquoi faire du parachutisme en tandem ?

Il existe plusieurs méthodes pour sauter en parachute, mais la plus fréquente consiste à sauter d’un avion en mouvement. Vous pouvez également sauter d’un pont ou d’une falaise, mais cela demande plus d’habileté. Pour atterrir en toute sécurité, vous aurez besoin d’un parachute et d’un instructeur, quelle que soit la façon dont vous sautez. Le saut en tandem est la meilleure façon d’apprendre à sauter en parachute. Un harnais pour deux personnes vous attache à un instructeur qui s’occupe de tout. Le moniteur est un parachutiste expérimenté qui déploie le parachute au moment opportun et vous fait descendre doucement jusqu’à la zone de saut.

Avant de sauter, il vous sera demandé de signer une décharge de responsabilité, reconnaissant ainsi que vous comprenez les dangers liés au parachutisme. Ensuite, vous recevrez une brève leçon d’instruction sur la façon d’utiliser votre parachute et de vous préparer à l’atterrissage. Lorsque vous serez prêt, vous serez habillé d’une combinaison qui vous permettra de flotter dans l’air pendant votre chute.

Briefing avant le saut

Votre expérience commence par un briefing de 15 minutes à l’aérodrome de La Baule. Votre moniteur vous apprendra à vous préparer à la chute libre et à l’atterrissage, ainsi qu’à prendre les mesures de sécurité nécessaires. Vous serez ensuite équipé d’une combinaison, de lunettes et d’un harnais qui vous permettra de rester en contact avec votre instructeur.

On ne décolle que si le temps le permet. Pendant les 20 minutes que dure le trajet, vous pourrez voir par la fenêtre la baie de La Baule, l’estuaire de la Loire et les marais salants de Guérande. Le suspense monte à mesure que vous vous approchez du grand saut. Vous êtes prêt à faire le grand saut lorsque vous atteignez une hauteur de 3000 ou 4000 m.

Le matériel nécessaire pour faire un saut en parachute

Que dois-je apporter ?

  • Des vêtements confortables
  • Des chaussures de sport (pas de chaussures à crochets)

Conditions particulières

  • Âge minimum de 14 ans avec autorisation parentale
  • La taille maximale est de 1,95 m.
  • Poids maximum : 85 kg – Le saut en parachute est une activité à risque qui exige un minimum de tonus musculaire et de condition physique.
  • Les personnes âgées de plus de 60 ans doivent obtenir un certificat médical.

Informations utiles

  • Les GoPros personnels ne sont pas autorisés pour votre sécurité.
  • Cette activité est dépendante de la météo.

Mon aventure en parachutisme à La Baule

Il y a quelques années, j’ai décidé de faire un saut en parachute à La Baule. C’était une belle journée d’été, parfaite pour le parachutisme. J’avais toujours voulu faire du parachutisme et c’était l’occasion rêvée. J’ai donc organisé un saut en tandem professionnel.

Le jour du saut, je suis arrivé au point de rendez-vous et j’ai rencontré mon moniteur. Il m’a donné des instructions sur ce que je devais faire et ne pas faire pendant le saut. J’étais vraiment impatient de faire ce saut, mais j’ai réalisé que c’était une occasion unique que je devais saisir.

Saut en parachute en Loire-Atlantique à La Baule

J’avais peur avant de monter dans l’avion, mais je savais que c’était naturel. Lorsque l’avion a commencé à prendre de l’altitude, je suis devenu plus enthousiaste. Mon moniteur m’a attaché à lui et nous avons sauté ensemble lorsque nous sommes arrivés à la hauteur de saut.

Le parachutisme a été une expérience extraordinaire. La partie la plus étonnante est la chute libre, qui dure environ 1 minute à 200 km/h et qui est très amusante ! Après cette descente, le parachute finit par s’ouvrir, et j’ai eu la sensation de voler pendant plus de 10 minutes, ce qui était tout simplement magnifique. J’étais comblé lorsque nous sommes arrivés et je savais que ce serait un événement que je n’oublierais jamais.

Je vous conseille vivement de faire un saut en parachute à La Baule si vous êtes à la recherche d’une expérience unique. C’est un moment pour lequel je n’ai aucun regret et que je referais sans hésiter.

En chute libre au-dessus du rivage de l’amour

La chute libre dure 40 à 50 secondes et peut atteindre des vitesses allant jusqu’à 200 km/heure. Vous pourrez vous saturer d’adrénaline ! Les moniteurs lancent le parachute à 1500 mètres au-dessus de la terre (il est équipé d’un altimètre qui indique l’altitude en temps réel). Le vol sous voile dure entre 5 et 8 minutes. Vous pourrez avoir une vue plongeante sur le littoral de la Loire-Atlantique. Si le temps le permet, vous pourrez également prendre les commandes et piloter le planeur pendant quelques minutes.

Le moniteur est chargé de l’atterrissage, qui se déroule en douceur sur la zone de largage grâce à son habileté. Il reviendra au sol et commencera à emballer la housse pendant que vous rejoindrez votre groupe.

Le parachutisme à La Baule est une expérience incroyable !

Le saut en parachute à La Baule a été une expérience passionnante et mémorable. Je suis tombé amoureux de cet exercice et j’y ai participé plusieurs fois depuis.

J’ai eu la chance de sauter en parachute dans de nombreux endroits, mais il y a quelque chose d’unique à le faire dans ma ville natale. La Baule est un charmant village situé sur la côte atlantique française. C’est un endroit idéal pour un saut car il y a beaucoup de choses à voir pendant la descente.

On peut voir la plage, les marais salants et les bateaux. C’est une scène magnifique, et vous vous sentez complètement libre.

À votre arrivée, vous êtes accueilli par un personnel compétent et qualifié. C’est une expérience époustouflante et incroyable.

Quelles mesures prendre avant de sauter en parachute ?

Il y a quelques précautions à prendre avant de sauter en parachute, mais elles sont toutes simples. La première étape consiste à s’assurer que vous êtes accompagné d’un professeur certifié. Le moniteur doit vous montrer comment atterrir et doit être en mesure de vous aider si vous rencontrez des difficultés. La deuxième étape consiste à s’assurer que vous êtes en bonne santé physique. Si vous avez des problèmes de santé, vous devez consulter votre médecin avant de sauter en parachute. La dernière mesure consiste à se préparer psychologiquement et émotionnellement. Il est essentiel d’être préparé mentalement et physiquement à la montée d’adrénaline et aux hauteurs. S’échauffer avant le saut est la quatrième précaution. Vous pouvez pratiquer quelques exercices pour vous préparer à la montée d’adrénaline.

Mes conseils pour le parachutisme :

Les meilleurs conseils pour une bonne expérience !

Le parachutisme est une expérience unique et magnifique, mais c’est aussi un sport très risqué. Pour réduire les risques, il est essentiel de se préparer adéquatement avant de sauter. Voici quelques conseils pour une bonne aventure en parachutisme :

– Choisissez l’équipement adéquat : le parachute doit être en excellente forme et de taille appropriée à votre taille et à votre poids. Assurez-vous également que les cordes et les harnais sont en excellent état de marche.

– Apprenez les principes de base : Avant de sauter, prenez le temps d’apprendre les principes fondamentaux du parachutisme. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à demander l’avis d’un expert.

– Méfiez-vous du vent : En parachutisme, le vent peut être très nuisible. Avant de sauter, assurez-vous de vérifier les prévisions météorologiques.

– Obéissez aux instructions de l’instructeur : Vous serez accompagné d’un instructeur expérimenté lorsque vous sauterez. Pour éviter les mésaventures, suivez strictement ses instructions.

– Atterrissez en douceur : L’élément le plus difficile d’un saut en parachute est souvent l’atterrissage. Concentrez-vous sur votre position et cherchez à atterrir sur la tête. Vous n’aurez pas à vous soucier des chocs violents si vous atterrissez de manière appropriée.

En suivant ces conseils, vous serez mieux préparé pour votre saut en parachute et vous vivrez une expérience plus amusante et mémorable.

Pourquoi faire du parachutisme à La Baule ?

Si vous avez déjà eu l’occasion de sauter en parachute, vous savez à quel point l’expérience est exaltante et incroyable. Si vous ne l’avez jamais fait, sachez que c’est un loisir assez populaire que beaucoup de gens recommandent vivement. Rien ne surpasse le fait d’être en plein air, sans contraintes, avec un beau paysage à contempler en se laissant porter par le vent.

Si vous êtes à la recherche d’un site merveilleux pour sauter, La Baule est probablement l’une des meilleures options. En effet, cette ville française est connue pour être une destination de choix pour les amateurs de sports extrêmes. De plus, vous serez accompagné d’un personnel compétent et expérimenté qui vous accompagnera pendant votre saut et vous garantira que c’est une expérience incroyable.

Alors, si vous êtes à la recherche d’une expérience excitante et inoubliable, n’hésitez pas à faire un saut en parachute à La Baule !

Pour résumer, le saut en parachute est une expérience unique et mémorable. C’est quelque chose que tout le monde devrait faire au moins une fois dans sa vie. C’est un événement qui vous obligera à sortir de votre zone de confort et vous fera vous sentir vivant.

Quel est le prix du saut en parachute ?

Le parachutisme est un sport coûteux. Le prix d’un saut en parachute varie en fonction de plusieurs circonstances, mais le prix typique est de 200 à 400 euros. N’hésitez pas à comparer les prix sur Internet. Le coût de la location du matériel, le voyage en avion (qui a tendance à augmenter avec le prix du carburant), les frais de l’instructeur et, parfois, le rapport vidéo et photo de votre premier saut sont tous inclus dans le prix.

Prendre une vidéo de votre saut en parachute

Pour des raisons de sécurité, il n’est pas possible de se filmer, mais il existe une option vidéo et photo.

En choisissant le forfait film et photo, votre événement unique sera préservé pour que vous puissiez le revoir ou le partager avec vos amis et votre famille.

Les origines du parachutisme

Le premier saut en parachute a eu lieu au-dessus de Paris.

André-Jacques Garnerin (1769-1823) s’est élevé en ballon à une hauteur de 1 000 mètres dans le parc Monceau à Paris le 22 octobre 1797. Il sauta de la nacelle en utilisant ce qui fut peut-être le premier parachute du monde.

Si Léonard de Vinci a imaginé le parachute dans ses écrits et que le Français Louis-Sébastien Lenormand a sauté d’un arbre avec un semblant de parachute (deux parapluies) en 1783, c’est André-Jacques Garnerin qui a été le premier à concevoir et à tester des parachutes capables de ralentir la chute d’un homme à haute altitude.

Alors qu’il était emprisonné pendant la Révolution française, Garnerin a d’abord envisagé la possibilité d’utiliser la résistance de l’air pour retarder la chute d’une personne depuis une grande hauteur. Garnerin était fasciné par la notion de parachute, même s’il n’en a jamais utilisé un pour s’échapper des hauts murs de la prison hongroise où il a passé trois ans. Il termine son premier parachute, une voilure de 23 pieds de diamètre reliée à un panier par des suspentes, en 1797.

Garnerin attache le parachute à un ballon à hydrogène et s’envole à une hauteur de 3 200 pieds le 22 octobre 1797. Il est ensuite monté dans la nacelle et a détaché le parachute du ballon. En descendant, Garnerin vacille dangereusement car il n’a pas placé d’entrée d’air au sommet du prototype, mais il atterrit, effrayé mais indemne, à un demi-mille du lieu de départ du ballon. Jeanne-Geneviève Garnerin, l’épouse de Garnerin, devient la première femme parachutiste en 1799. Lors d’une exposition en Angleterre en 1802, Garnerin a effectué un saut stupéfiant de 8 000 pieds. En 1823, il périt dans un accident de ballon alors qu’il testait un nouveau parachute.

Un Google Doodle sur le thème du parachute

Le 22 octobre 2013, Google a créé un doodle interactif sur son site pour honorer le 216e anniversaire du premier saut en parachute.

Le 22 octobre 1797, l’aviateur français André-Jacques Garnerin a effectué le premier saut en parachute. André-Jacques Garnerin a effectué son premier saut en parachute avec un parachute en soie.

Garnerin, né le 31 janvier 1769, a étudié la physique avant de s’engager dans l’armée française comme inspecteur en 1793. En 1797, il effectue son premier saut en parachute à Paris, ainsi que de nombreuses autres performances.

Le premier saut en parachute s’est effectué d’une hauteur de 1 000 mètres (3 200 pieds), et Garnerin a fait mieux cinq ans plus tard avec un vol de 2 440 mètres (8 000 pieds).

Le 18 août 1823, André-Jacques Garnerin meurt.

 

La direction du parachute de Garnerin dans le doodle peut être contrôlée en utilisant les touches fléchées gauche et droite du clavier ou en inclinant le smartphone vers la droite ou la gauche.

Recommended For You

About the Author: NairoP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *