AccueilAuto & MotoComment se passe une reprise de voiture ?

Comment se passe une reprise de voiture ?

Il est assez fréquent qu’un Français vende sa vieille voiture, étant donné que celui-ci change en moyenne de voiture tous les 5,3 ans pour acquérir une voiture neuve ou d’occasion récente. L’achat d’une voiture est donc relativement répandu chez les Français. La reprise d’une automobile par un professionnel présente des avantages et des inconvénients comme alternative à la vente d’une voiture d’occasion à un particulier.

Reprise d’une voiture cash

La reprise de votre voiture cash sans conditions est une excellente méthode pour vous en débarrasser rapidement. En général, vous bénéficiez d’une estimation gratuite en ligne : une première offre vous est présentée instantanément, sous réserve de la présentation du véhicule. Si vous acceptez l’offre, il vous sera demandé de prendre rendez-vous pour un examen plus détaillé de votre véhicule afin d’estimer les dommages constatés (ou non). Ce n’est qu’à ce moment-là que vous connaîtrez la somme réelle proposée pour l’achat de votre automobile.

Le plus grand avantage est la rapidité avec laquelle la vente peut être conclue : les pros de la reprise peuvent acheter votre voiture en espèces dans les 24 heures. Deuxièmement, lorsqu’ils vous font une offre après une inspection visuelle de votre voiture, cette offre est ferme et définitive : ils ne pourront jamais se retourner contre vous pour un défaut découvert ultérieurement, car un professionnel de la reprise dispose d’une expertise technique qui vous couvre en tant que vendeur, ce qui n’est pas négociable par rapport à une vente à un particulier. Troisièmement, vous n’aurez pas à faire le contrôle technique du véhicule : le contrôle technique pour la vente d’une voiture n’est pas exigé dans le cas d’une reprise par un professionnel, mais un contrôle technique de moins de 6 mois est exigé pour la vente à un particulier. Dernier avantage, l’expert s’occupe des démarches administratives, ce qui permet de gagner du temps.

Au négatif, la reprise d’une voiture par un professionnel a un défaut : elle sera achetée à un prix inférieur à celui auquel vous l’auriez vendue sur le marché de l’occasion. L’acheteur fait des efforts pour ne pas perdre d’argent sur la vente de votre automobile. Il applique souvent un abattement de 15 % sur le prix Argus, dont il déduit les dépenses découvertes sur le véhicule (telles que les rayures sur la carrosserie, les pièces mécaniques défectueuses, les révisions nécessaires, etc.)

En résumé, si vous êtes prêt à vendre votre automobile à un prix inférieur à sa valeur marchande, la reprise professionnelle permet une vente rapide et au comptant, sans risque juridique en cas de défaut, sans contrôle technique ni formalités administratives.

Quelle est la valeur de reprise de votre véhicule ?

La démarche la plus simple pour déterminer la valeur de reprise de votre véhicule est d’effectuer une simulation gratuite auprès de professionnels : en quelques clics, vous recevrez une estimation de la valeur de reprise de votre véhicule.

Ces dernières années, plusieurs entreprises spécialisées dans la reprise d’automobiles en cash se sont développées en France. Méfiez-vous des propositions qui semblent séduisantes au premier abord : elles peuvent vous réserver une mauvaise surprise lors de l’évaluation physique, avec une décote importante par rapport à la première estimation. Par conséquent, nous vous recommandons de demander l’avis de nombreux spécialistes réputés afin de vendre votre automobile au meilleur prix possible.

Reprise du véhicule sous condition d’achat

Un autre type de reprise est une reprise conditionnée par l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion. Il s’agit d’une technique répandue chez les concessionnaires automobiles. En général, les concessionnaires baissent leurs tarifs sur le prix Argus pro (qui équivaut au prix Argus traditionnel -15 %), après avoir soustrait les dépenses liées à votre véhicule. Selon le système du constructeur, cette valeur de reprise peut parfois bénéficier d’un « bonus » : l’objectif est de vous fournir une reprise décente afin de vous vendre une voiture neuve ou d’occasion récente. Cependant, il est fort probable que vous receviez une remise nettement inférieure sur le véhicule que vous achetez.

Si vous vous trouvez dans ce scénario, il est fortement conseillé d’aborder la question dans le sens inverse : commencez par négocier le prix du véhicule que vous voulez sans mentionner que vous avez une voiture à échanger. Lorsque le vendeur fait sa meilleure offre (généralement quelques jours après l’avoir vu chez le concessionnaire), informez-le que vous souhaitez profiter de l’offre de reprise. De cette façon, vous aurez un prix pré-négocié pour la voiture, qui sera ajouté à la « prime » prévue pour votre reprise.

Nous vous invitons à visiter les sites Internet des différents constructeurs pour en savoir plus sur leurs « primes ».

Les plus lus