AccueilAuto & MotoNos meilleurs conseils pour rouler à vélo électrique sous la pluie

Nos meilleurs conseils pour rouler à vélo électrique sous la pluie

La pluie offre de nombreux aspects merveilleux, mais elle peut aussi jouer contre vous dans vos activités quotidiennes. La pluie et les températures fraîches ne sont que deux des nombreuses choses qui peuvent jouer contre vous. Cependant, ils deviendront vos nouveaux alliés dans vos activités quotidiennes avec votre vélo électrique.

Faites attention à l’endroit où vous faites du vélo.

Même par temps humide, les endroits pavés ou bétonnés sont idéaux pour rouler. D’autres endroits, comme les plaques d’égout et les passages à niveau, sont très glissants. Des spécialistes tels que Chango Market déconseillent de faire du vélo dans ces endroits glissants.

Évitez à tout prix les pentes.

N’oubliez pas que lorsque le sol est mouillé, vous aurez besoin d’une distance de freinage supplémentaire. Par conséquent, augmentez votre distance d’arrêt et freinez plus tôt que d’habitude. Vous êtes plus susceptible de glisser et de tomber si vous vous penchez vers un virage. Lorsque vous tournez, essayez de vous pencher le moins possible.

Évitez les freinages brusques en ralentissant.

Par temps de pluie, nous vous conseillons de conduire plus lentement. Cela vous permet de réagir plus rapidement aux conditions de route glissantes, de vous arrêter plus efficacement et de tomber avec moins de blessures.

La pluie affecte l’adhérence des pneus de votre vélo sur l’asphalte, ce qui est exacerbé par la vitesse, notamment dans les virages. Le freinage sur sol humide fait glisser le vélo et augmente les risques de chute, utilisez donc les freins le moins possible.

Sur votre trajet, utilisez un peu de lumière

Les jours de pluie sont souvent plus sombres que le reste de l’année, ce qui réduit la vision. À première vue, cela semble être un problème majeur, mais il y a quelque chose que vous pouvez faire pour y remédier. Pour éviter cela, installez un feu avant externe sur votre vélo. Cela vous permet de garder un œil sur la route tout en profitant de votre activité sans craindre d’être percuté.

Gardez un imperméable dans votre sac, au cas où.

En cas de forte pluie, un bel imperméable vous sera utile. Cette pratique est courante chez ceux qui font de la moto ou du vélo. Nous vous suggérons également de porter des lunettes de protection lorsque vous conduisez un vélo électrique afin d’éviter que les précipitations ne pénètrent dans vos yeux et ne créent des douleurs ou des dangers pendant la conduite.

Restez à l’écart des fortes pluies.

Saviez-vous que l’eau et l’électricité sont des ennemis naturels ? Il ne s’agit pas d’une hyperbole. Si vous pouvez conduire un vélo électrique sous une pluie modérée ou une bruine, il est impossible de le faire sous une forte pluie.

Évitez à tout prix les fortes pluies ou les conditions météorologiques dangereuses pour vous et votre vélo. Bien que de nombreux fabricants qualifient leurs appareils d’étanches « , cela ne les protège pas contre les fortes pluies.

Enfin, certains régimes d’assurance vous couvrent en cas de chute. Vous devriez penser à souscrire une assurance vélo.

Les plus lus